Dans plusieurs pays européens parmi lesquels l’Allemagne et la Grande-Bretagne, des voix s’élèvent pour réclamer une « opération Robin des Bois » visant à aller chercher l’argent là où il est et à le partager entre ceux qui en ont besoin.

Pour répondre à ces demandes, après la France, la gauche radicale aux Pays-Bas, a manifesté son intention de taxer les grosses fortunes.

En Belgique, rien de tout cela. Alors que les salariés vivent un véritable enfer fiscal avec des impôts directs et des cotisations sociales parmi les plus élevés d’Europe, notre pays est et restera un havre de paix pour ses plus riches citoyens mais aussi pour ses voisins qui peuvent y profiter de la bienveillance de l’Etat à l’égard de leur patrimoine (ici pas d’ISF, pas de taxation des plus-values,…) et un paradis fiscal pour les multinationales qui y bénéficient de multiples possibilités d’ingénierie fiscale…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.