Le 2 février 1970, une grippe emportait, à l’âge de quatre-vingt dix sept ans, en son domicile de Plas-Penrhyn, au Pays de Galles, l’esprit le plus universel et le plus grand penseur de la première moitié du XXe siècle, celui qui aura tenu, en son temps, le rôle d’Erasme au XVIe siècle et de Voltaire au XVIIIe siècle, seuls philosophes auxquels il est licite de le comparer.

Redécouvrez-le au travers de cette monographie.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *