Née de l’implosion en 2001 de la Volksunie, la N-VA est actuellement le premier parti du Nord du pays et le plus puissant parti du gouvernement fédéral, situation paradoxale quand l’on sait que ses statuts prévoient la fin de la Belgique…

Ce credo ne l’empêche pas d’être considéré comme éminemment respectable et fréquentable par ses partenaires gouvernementaux.

Mais l’est-elle vraiment ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *