Il y a quelques semaines mourait le roi Abdallah d’Arabie saoudite !

Et voilà que de partout ont fusé des messages honorant la mémoire de ce grand démocrate.

Le président Hollande voyait en lui « un homme d’Etat dont l’action a profondément marqué l’histoire de son pays et dont la vision d’une paix juste et durable au Moyen-Orient reste plus que jamais d’actualité ».

Pour Obama, il était « un dirigeant sincère ayant le courage de ses convictions ». « Il a pris des initiatives courageuses pour faire avancer l’Initiative de paix arabe », a-t-il souligné, ajoutant : « Nos pays ont travaillé ensemble à relever de nombreux défis et j’ai toujours estimé les points de vue du roi Abdallah et apprécié notre amitié véritable et chaleureuse ».

David Cameron a déclaré que le règne du roi Abdallah avait été marqué par « ses longues années au service de son royaume et par son engagement en faveur de la paix et du renforcement de la compréhension entre les religions ».

À Tokyo, on a vanté le rôle significatif que le roi avait joué pour la paix et la stabilité de l’Arabie saoudite, de la communauté islamique et du monde.

Quant à la présidente du FMI, Christine Lagarde, elle voyait dans le monarque d’Arabie saoudite un « grand défenseur des femmes » !!!

Certes la mort a tendance à parer le disparu de nombreuses vertus et qualités mais ces multiples panégyriques ne suffisent pas à masquer une réalité bien moins souriante…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *