L’intitulé même de notre mouvement s’explique par la rencontre de deux volontés : celle de reconstituer un mouvement laïque autonome, porteur des revendications de notre communauté, dès lors que les partis laïques s’ouvrant aussi à des chrétiens n’allaient plus, par la force des choses, relayer celles-ci avec toute la détermination requise ; seconde volonté plus spécifique : celle de donner au cours de morale non confessionnelle, dont l’organisation était devenue obligatoire dans toutes les écoles officielles, vu la loi issue du Pacte scolaire, un soutien extérieur, une infrastructure matérielle de services, de documentation, un environnement culturel de sympathies actives.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *