Qu’est devenue cette Europe qui devait être sociale ?

Le 31 décembre 1988, lors de ses vœux aux Français, le président François Mitterrand proclamait que l’Europe serait sociale ou ne serait pas !

Près de trente ans après, qu’est devenue cette Europe qu’il nous promettait sociale ? Où est la solidarité entre Etats qui devait présider à la destinée de l’Union ? Comment cette Europe qui se voulait celle des citoyens est-elle devenue celle des financiers ?

Jamais depuis sa création, l’Europe n’a connu autant de misère : le nombre de SDF explose – parmi eux on trouve même des gens ayant un travail mais incapables de payer un loyer – les centres d’aide sociale croulent sous les demandes d’assistance, de plus en plus de pensionnés peinent à joindre les deux bouts. Le nombre d’enfants vivant dans la précarité a connu une évolution particulièrement choquante : selon un rapport de l’Unicef publié en 2014, il ressort que dans 23 des 41 pays analysés, la pauvreté des enfants a augmenté depuis 2008.

Deux millions six cents mille… C’est le nombre d’enfants qui, dans les pays dits riches, sont tombés dans la pauvreté depuis le début de la crise. En Grèce et en Irlande, par exemple, la pauvreté a augmenté de près de 50%…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.