Les affaires des caricatures de Charlie Hebdo, du film « Innocence of Islam » que personne n’a vu mais dont tout le monde parle, ont provoqué colère et manifestations violentes chez les islamistes intégristes qui les ont instrumentalisés à leur profit, amenant une fois de plus à l’avant de l’actualité la question de la limitation de la liberté d’expression et de la pénalisation du blasphème.

La liberté d’expression est un principe intangible qui permet à toute personne d’émettre librement une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution.

Droit fondamental dans notre société, son exercice est garanti par différentes conventions internationales.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *